37129482_10217028454365936_6044238421176
  • Facebook Social Icon

Qui appelleriez-vous si votre cheval montrait des comportements qui vous semblent incorrects ?

Vous pourriez envisager de contacter un comportementaliste équin pour vous aider à résoudre ces problèmes et d'autres. Pendant des décennies, les comportementalistes ont joué un rôle important dans le soin des animaux de compagnie et de zoo, mais ils sont relativement nouveaux dans la sphère des professionnels équins. 

Les comportementalistes du cheval travaillent généralement avec des problèmes enracinés dans des émotions négatives, telles que la peur et l'anxiété, et avec des comportements indésirables. Ils aident également les propriétaires à enseigner les comportements alternatifs souhaités. Les problèmes courants qu'un comportementaliste pourrait essayer d'améliorer comprennent, la phobie des aiguilles, l'agressivité, la détresse de séparation, etc… Les comportementalistes abordent également des aspects de l'environnement physique, des relations sociales et de la routine du cheval, qui contribuent souvent aux comportements problématiques.

Mais surtout, ils  appliquent une optique scientifique et une approche analytique pour résoudre les problèmes de comportement. Cela signifie qu'ils observent de près, posent des questions sur les causes sous-jacentes possibles et les facteurs contributifs, changent de comportement à l'aide de méthodes de modification fondées sur des preuves, élaborent des plans d'entraînement qui garantissent le succès à long terme et s'efforcent d'améliorer le bien-être général des chevaux. La plupart des comportementalistes recommandent et utilisent les techniques les plus positives, les moins nocives et les moins stressantes possibles pour obtenir des résultats. 

En quoi les comportementalistes sont-ils différents des formateurs?

Les entraîneurs enseignent aux chevaux les comportements nouveaux et souhaités, ainsi que la façon d'accepter calmement les interactions avec les humains et de réagir de manière fiable aux signaux en main et sous la selle. De nombreux entraîneurs se concentrent sur des activités équestres, des disciplines ou des sports particuliers. Ils sont actuellement plus nombreux que les comportementalistes équins, mais la plupart ne travaillent pas spécifiquement avec les comportements problématiques ou n'ont pas de formations scientifiques supplémentaires nécessaires pour traiter les comportements indésirables à l'aide de méthodes à faible stress.

Comment choisir le professionnel équin adapté à vous et à votre cheval?

Si vous voulez que votre cheval commence sous la selle ou s'entraîne pour une discipline spécifique, un entraîneur est probablement votre meilleur choix. Si votre cheval affiche un comportement indésirable ou a de graves problèmes de peur ou d'agression, un comportementaliste peut vous aider.

 

Recherchez un comportementaliste ayant de l'expérience, une formation, une certification et une approche juste et gentille. Malheureusement, le domaine n'est en grande partie pas réglementé, et n'importe qui peut se qualifier de comportementaliste sans avoir à démontrer ses connaissances ou ses compétences.

Un comportementaliste de formation académique détient une maîtrise avec une spécialisation en éthologie (comportement dans des conditions naturelles), en théorie de l'apprentissage (la science de la façon dont les animaux apprennent) et dans des domaines connexes. Peu de comportementalistes formés académiquement se spécialisent dans les chevaux, mais un nombre croissant de consultants en comportement sont bien formés dans la science du comportement.  Vous avez le droit de savoir comment tout professionnel équin travaillera avec votre cheval. Menez une entrevue et posez des questions sur l'expérience, l'éducation et l'approche de la personne. Depuis combien de temps travaillent-ils avec des chevaux et quels types de problèmes ont-ils aidé à résoudre? Quelles méthodes utiliseront-ils pour résoudre les problèmes de comportement de votre cheval? Qu'ont-ils étudié sur le comportement du cheval et la modification du comportement? Détiennent-ils un certificat et, dans l'affirmative, par quelle organisation? La formation, l'expérience et les compétences des comportementalistes équins et des formateurs peuvent différer, mais leurs rôles sont complémentaires et le meilleur résultat sera atteint lorsque le comportementaliste travaille en collaboration avec votre entraîneur et vétérinaire.

Nous ne devons jamais oublier que nos deux espèces sont non seulement très différentes, mais ont souvent des priorités opposées.

La plupart des problèmes de comportement des chevaux sont d'origine humaine. Si vous voulez connaître les problèmes de votre cheval, regardez dans le miroir". Monty Roberts

La rééducation du cheval implique l’explication et ensuite l'élimination d'un comportement indésirable. C'est précisément pour cette raison que l'utilisation de notre voix et du regard est d'une aide fondamentale. Primordiale même.

Très souvent, trop souvent, l'aide classique utilisée sont fouets et éperons, ce qui provoque l'apparition de l'incompréhension qui se traduit par le stress, la peur, la nervosité, etc, etc.

La peur provient généralement d'un manque de compréhension. La violence n'est jamais la réponse. (Monty Roberts)

L'art de la voix et du regard est une approche éthique du cheval fondée sur la connaissance et le respect de la nature du cheval sans aucun moyen de coercition.

Quelle que soit la discipline pratiquée, cette pratique propose à l’humain qui le veut comment fonctionne un cheval. Grâce à un travail à la fois au sol et une utilisation judicieuse de la voix et du regard, une relation de respect et de connexion s'établit entre le cheval et son humain.

L’humain développe la compréhension, la patience et la bienveillance, le cheval développe sa motivation, sa curiosité, devient partenaire de son éducation et donne le meilleur de lui-même. C’est la clé du respect inter-espèces.