Rue du Grand Pierre 10                 0497 92 93 03                               7133 Buvrinnes

Mon double équin... voici pour toi...

Quelques planches de bois à l allure d'éternité
Dans un coin, des bottes de foin entassées
Moi, je ne voulais que m exprimer
Comme les autres, courrir et gambader

Mais je ne suis pas assez beau
Pour être parmis le troupeau
Ils me disent pas commode et têtu
Ils ne savent pas que je suis perdu

Un jour arrive ce petit bout de femme
pourquoi tendrement tu me regardes?
Tu t'es approchée en restant sur tes gardes
Dans tes yeux, y avait le reflet de mon âme

Je pensais ma vie terne et sans intérêt
j'étais pas à la hauteur d'être dorloté
Tu as posé ta main sur moi et m'a regardé
La solitude me faisait elle maintenait délirer ?

Mais tu es revenue, jour après jour
J'ai voulu me lâcher , te donner mon amour toi et moi y avait rien à expliquer
C'était l'évidence d'une destinée

Tu es restée encore et encore
Grâce ài toi je me sentais beau et fort
Ces quelques planches de bois à l'allure d'éternité 
Faisaient désormais partie de mon passé

Nous avons commencé cette aventure
Unis vers de nouvelles pâtures
Je me sentais maintenant tellement beau
Comme j'étais fière de te porter sur le dos

La maladie a voulu me reprendre ce conte de fées
Et à tout prix, de toi ,me séparer
Je ne veux pas abandonner
Donne -moi la force de me relever

Nos souffles en parfaite symbiose
Loin de cette vie qui était morose
Reste encore , reste toujours
Nous, c est bien plus qu'une histoire d'amour

Je ne suis qu'un cheval revenu de l'ombre
C'est toi qui m'a sauvé avant que je ne sombre
Nous traversons désormais les saisons
Et decouvrons de nouveaux horizons

Tu es mon autre et la raison de 
mes combats
Tu as sauvé mon âme par la douceur de tes bras
Peu importe ce qu il se passera désormais
Nous deux , c est à perpétuité

Merci Nathalie d'avoir trouvé les mots.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now